Triste semaine pour la zone euro

En dépit du mini-sommet de Strasbourg, les taux d’obligations continuent de s’envoler et les notes de se dégrader.