Jeff Jarvis se met « tout nu sur le Web » et vante la « publitude »

Quand Jeff Jarvis, journaliste et universitaire américain de 57 ans, a publié sur son blog une note intitulée « The Penis post » (le billet du pénis), il savait qu’il s’attaquait à un tabou. Il explique : « J’ai eu un cancer de la prostate, et j’ai décidé de l’annoncer publiquement car je savais que j’en retirerais quelque chose. Et j’ai donc annoncé au monde que mon pénis ne fonctionne pas. » « Tout nu sur le Web », c’est le titre du nouveau livre de ce gourou américain d’Internet, un homme qui pratique ce qu’il professe. Il revient dans ce livre sur l’épisode du pénis, et ce qu’il a retiré…