Le Brésil rejette l’austérité à l’européenne face à la crise

La présidente brésilienne Dilma Rousseff le 22 juin 2012 à Rio de JaneiroLe Brésil, confronté à un essoufflement de sa croissance, refuse les mesures d'austérité comme en Europe pour faire face à la crise et baissera les impôts tout en maintenant les investissements et les aides aux plus pauvres, a déclaré vendredi la présidente Dilma Rousseff.