Crise: le Portugal pourrait demander plus de souplesse budgétaire à l'UE

Le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho s'adresse au parlement, à Lisbonne, le 11 juillet 2012Le Portugal, dont l'objectif de déficit public semble compromis cette année en raison d'une baisse de recettes fiscales, pourrait être contraint, à l'instar de la Grèce, de demander plus de souplesse dans la mise en oeuvre du plan d'austérité imposé par ses créanciers, selon les analystes.