Egypte: le prêt du FMI est crucial, mais des réformes aussi sont nécessaires

Photo transmise par la présidence egyptienne du président Morsi et de la directrice du FMI Christine Lagarde le 22 août 2012 au CaireL'aide de près de 5 milliards de dollars demandée par l'Egypte au FMI apporterait un ballon d'oxygène précieux au pays, mais le président islamiste Mohamed Morsi devra aussi réaliser des réformes difficiles pour redresser une économie en crise, estiment des experts.