A Gevrey-Chambertin, la grande crainte sur la "folie" du prix de la vigne

Les vignes et le château de Gevrey-Chambertin, achetés récemment par un investisseur chinois pour la somme de 8 millions d'eurosEn Bourgogne, "le débat n'est pas que ce soit un Chinois" qui a acquis le château de Gevrey-Chambertin, lâche le vigneron Jean-Marie Fourrier, "mais il l'a payé le double du prix. Ca fait exploser la valeur des terres", et par ricochet les droits de succession.