Safran condamné à 500.000 euros d'amende pour corruption au Nigeria

Jean-Paul Herteman, actuel PDG du groupe Safran, lors d'une conférence de presse à Paris le 14 février 2008Le groupe d'électronique et de défense Safran (ex-Sagem) a été condamné mercredi à 500.000 euros d'amende pour corruption active d'agents nigérians entre 2000 et 2003 avec le versement de pots-de-vin en marge d'un contrat pour la fabrication de 70 millions de cartes d'identité.