Zone euro: signes de bonne volonté envers Athènes, Madrid veut en profiter

Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker le 14 septembre 2012 à NicosieLes créanciers de la Grèce n'excluent plus de lui donner plus de temps pour mettre en place ses réformes comme elle le souhaitait, au moment où l'Espagne tente de convaincre ses partenaires de ne pas lui imposer de nouvelles conditions en échange d'un plan de sauvetage.